Angus & Julia Stone

Angus & Julia Stone sont de retour avec un nouvel album et une tournée mondiale, « Snow Tour 2017 », qui passera par Lille, Nantes, Toulouse, Bordeaux, Marseille, Paris et Lyon !

Découvrez leur nouveau titre « Snow » !

Les premières notes de « Snow », nouveau single d’Angus & Julia Stone, vous transportent immédiatement.
La guitare agit comme un souvenir rêche et boisé, posé sur un moment de silence. Le beat de l’orgue doucement propulsif émerge et vous emmène… c’est le début d’un nouveau voyage enchanteur auquel nous convie le duo.

« « Snow », c’est nous deux », dit Angus du morceau-titre et premier single du quatrième album d’Angus & Julia Stone.
« Nous l’avons écrit ensemble. »

L’album prolongera donc un processus de création suggéré par le producteur Rick Rubin et commencé sur leur album éponyme de 2014.
« C’était la première fois que nous commencions vraiment à écrire ensemble, dans la même pièce. Nous nous sommes inspirés de ce disque pour écrire chaque chanson ensemble », dit Angus.

Snow
est une nouvelle avancée confiante dans une histoire qui compte déjà plus d’un demi-million d’albums vendus rien qu’en Australie, le pays natal d’Angus & Julia. Le frère et la sœur, nés à Sydney, l’ont majoritairement produit et enregistré eux-mêmes, dans le studio du cottage d’Angus dans l’arrière-pays de Byron Bay.

« C’était assez magique parce qu’Angus et moi n’avions jamais passé autant de temps ensemble », dit Julia.
« Il y avait toujours au moins un ingénieur du son ou un manager. Mais cette fois, lors de la dernière phase d’écriture et d’enregistrement, nous avons passé huit semaines, juste lui et moi, et le calme de la campagne. C’était un moment merveilleux. »

Le duo a commencé à se produire ensemble en 2006. Il est arrivé avec un magnétisme presque magique qui a galvanisé le monde entier.
Leurs quatre albums ont été récompensés dans leur pays et le groupe a acquis des millions de fans lors de tournées au Royaume-Uni, en Europe et en Amérique du Nord.
Aujourd’hui, chaque mois, plus de 5 millions d’auditeurs se connectent pour écouter leur musique en streaming un peu partout dans le monde.

Leurs chansons tranquillement hypnotiques ont pénétré l’univers du cinéma et de la télévision, du récent film de Woody Harrelson, « The Edge of 17 », jusqu’à des séries télévisées comme « Pretty Little Liars » ou « Suits & Revenge ».

Ils sont aussi passés par tous les plus grands festivals internationaux : Coachella, Lollapalooza, Bonnaroo, Outside Lands, Rochweichter, Hurricane, Austin City Limits ,Electric picnic, Splendour, The Great Escape…

 

 

Première Partie : Isaac Gracie

« Anglais, jeune, talentueux. Et une voix qui transperce. Isaac Gracie va hanter nos cœurs pendant longtemps. Dans une voix juste ce qu’il faut d’écorchée et d’une maturité insoupçonnée, Isaac Gracie déroule des textes d’une grande poésie et d’une justesse étonnante. Il sonde les tréfonds de l’âme , parcourt les méandres des relations. Et le fait dans la plus évidente simplicité.

Car musicalement ici, point d’arrangement irrévérencieux, point d’instrument inutile. Isaac Gracie fait le choix de sa seule guitare sur une grande majorité de ses titres. Il parsème ses chants les plus lyriques d’envolées de chœurs (« All The Burning Lovers ») et de légers effets cathédrale (« Hollow Crown »). Peu surprenant quand on apprend qu’il a officié dans une chorale religieuse dans son enfance. Il en a sans doute aucun conservé la grandeur et l’écho à travers la pureté de sa voix. Et pourtant, sur d’autres titres, c’est le minimum qu’il dévoile. Le dénuement de « Darkness Of The Day » rappelle les premiers enregistrements des grands folkeux et bluesmen d’un autre siècle. Ces pistes sur lesquelles le grain règne derrière l’unique guitare. Ces pistes qui sentent bon le disque qui tourne. Ces pistes qui ne reniaient pas les silences un peu bruyants. » Rock N Fool